vitrail
vitrail
vitrail
Accueil  -  Contact  -  Liens  -  Glossaire du vitrail - Suivez Infovitrail sur Twitter  -   Suivez Infovitrail sur Facebook  -  
Décoration sur verre/
techniques de décoration
la peinture sur verre
les grisailles
les émaux
le jaune d'argent
sanguine, Jean Cousin
techniques de peinture
la cuisson des peintures
la gravure à l'acide
le sablage du verre
le verre givré
le thermoformage
le bombage du verre
le fusing
le bouchardage du verre
l'argenture sur verre
les fours
la sérigraphie
Fabrication du vitrail/
introduction au vitrail
la conception d'un vitrail
le calcul des surfaces
les mesures d'un vitrail
le tracé d'un vitrail
le calibrage d'un vitrail
la coupe d'un vitrail
le sertissage d'un vitrail
le plomb des vitraux
le soudage d'un vitrail
le masticage d'un vitrail
les vitreries
Verre /
l'Histoire du verre
l'état physique du verre
les propriétés du verre
la composition du verre
les colorants du verre
la fonte du verre
la fabrication du verre
les fours à pots
les fours à bassin
la recuisson du verre
températures de travail
les types de verre
la trempe du verre
les fibres de verre
Conservation vitraux/
altération des vitraux
altération vitraux médiévaux
vitraux de Reims en 1918
Architecture & vitrail/
les fonctions d'un vitrail
clôture de l’édifice
appellations d'un vitrail
repérage baies vitrail
numérotation vitrail
description de la baie
division de la baie
les armatures d'un vitrail
la pose d'un vitrail
la dépose d'un vitrail
Glossaire du vitrail/
A B C D E F G H I J K L
M N O P Q R S T U V
Infos du vitrail/
Annonces du vitrail
Ateliers de vitrail
Fournisseurs du vitrail
Evènements du vitrail
Publications du vitrail
Actualités du vitrail
0rganismes du vitrail
Associations du vitrail
Lieux d'exposition vitrail
Formations publiques
Formations hors France
Vitraux du monde
Galeries vitrail/
archives
 La sanguine, le rouge Jean Cousin ou la carnation
LA CARNATION
Dans les arts graphiques, la carnation désigne la coloration donnée aux chairs (visages, mains, etc...).
Les termes « sanguine », « Jean Cousin » et « carnation » ont été utilisés pour qualifier différents types de peinture sur verre dont la coloration varie du ton chair au brun en passant par des rouges briques ou sang.
On retrouve ces teintes pour illustrer principalement la peau humaine, les lèvres, les pommettes des joues, les reflets vermillons sur le corps humain.
Leur aspect se situe entre celui d'une grisaille et celui d'un émail : il est à la fois transparent et velouté.


La sanguine, le rouge Jean Cousin ou la carnation
Milieu XVIème siècle.


HISTORIQUE
L'origine de la représentation des « carnations » observées sur les vitraux depuis la fin du XVème siècle est la « sanguine sur verre ».
Par ailleurs, des études de recettes et de multiples panneaux prouvent que ces produits ont varié d'un atelier à l'autre. Pour rendre le ton chair, les ateliers ont utilisé aussi bien les grisailles, les émaux, et les couleurs de cémentation.
La seule constante dans ces panneaux anciens est le peu d'épaisseur des couches (environ 5 µm).

LA SANGUINE
C'est une grisaille dont les teintes varient du brun chaud au rouge très vif.
Elle était employée pour réaliser les modelés d'une chevelure rousse, pour dessiner le visage d'un jeune personnage. Elle peut aussi être traitées en grisaille noire ou brune, pour figurer des éléments en bois.


La sanguine, le rouge Jean Cousin ou la carnation
Milieu XVIème siècle.


La sanguine est le composant principal des produits de carnation, ceux-ci sont obtenus à partir de sa décantation.
La sanguine est composée d'hématite (Fe2 O3 ). L'hématite (oxyde ferrique naturel) est un minéral produisant une couleur rouge s'il est broyé en grains très fins et une couleur brune s'il est utilisé en grains plus gros.
En utilisant l'hématite en couche très fine on obtient la possibilité de colorer en ton chair et de façon translucide un verre incolore.

LE JEAN COUSIN
D'après Nicole Blondel, le « Jean Cousin » serait une couleur de cémentation variant du rosé au brun chaud, obtenue à partir de dérivés du fer (sulfate et peroxyde).
Le « Jean Cousin » désigne aujourd'hui les produits utilisés depuis le début du XVIème siècle pour colorer les carnations. Cette appellation proviendrait peut-être du nom de son inventeur (?). Ce terme est utilisé depuis le XIXème siècle par les fabricants de peintures pour verre et céramique : la maison Lacroix.


La sanguine, le rouge Jean Cousin ou la carnation


Accueil   |   Contact   |   Liens   |   Remerciements   |   Hébergement   |   Informations légales   |   Info stained glass   |   Forum    19/04/2014 01:28:00 PCA