vitrail
vitrail
vitrail
Accueil  -  Contact  -  Liens  -  Glossaire du vitrail - Suivez Infovitrail sur Twitter  -   Suivez Infovitrail sur Facebook  -  
Décoration sur verre/
techniques de décoration
la peinture sur verre
les grisailles
les émaux
le jaune d'argent
sanguine, Jean Cousin
techniques de peinture
la cuisson des peintures
la gravure à l'acide
le sablage du verre
le verre givré
le thermoformage
le bombage du verre
le fusing
le bouchardage du verre
l'argenture sur verre
les fours
la sérigraphie
Fabrication du vitrail/
introduction au vitrail
la conception d'un vitrail
le calcul des surfaces
les mesures d'un vitrail
le tracé d'un vitrail
le calibrage d'un vitrail
la coupe d'un vitrail
le sertissage d'un vitrail
le plomb des vitraux
le soudage d'un vitrail
le masticage d'un vitrail
les vitreries
Verre /
l'Histoire du verre
l'état physique du verre
les propriétés du verre
la composition du verre
les colorants du verre
la fonte du verre
la fabrication du verre
les fours à pots
les fours à bassin
la recuisson du verre
températures de travail
les types de verre
la trempe du verre
les fibres de verre
Conservation vitraux/
altération des vitraux
altération vitraux médiévaux
vitraux de Reims en 1918
Architecture & vitrail/
les fonctions d'un vitrail
clôture de l’édifice
appellations d'un vitrail
repérage baies vitrail
numérotation vitrail
description de la baie
division de la baie
les armatures d'un vitrail
la pose d'un vitrail
la dépose d'un vitrail
Glossaire du vitrail/
A B C D E F G H I J K L
M N O P Q R S T U V
Infos du vitrail/
Annonces du vitrail
Ateliers de vitrail
Fournisseurs du vitrail
Evènements du vitrail
Publications du vitrail
Actualités du vitrail
0rganismes du vitrail
Associations du vitrail
Lieux d'exposition vitrail
Formations publiques
Formations hors France
Vitraux du monde
Galeries vitrail/
archives
 Composition / fabrication de la grisaille
La grisaille est une couleur vitrifiable composée d'un pigment et d'un fondant. Sa composition peut varier en fonction du pigment utilisé. Le pigment est un oxyde métallique et le fondant est un verre fusible qui fond lors de la cuisson des pièces peintes. Ces deux composants sont présentés sous forme de poudres pulvérisées miscibles entre elles.

1. le fondant
C'est un mélange d'oxyde métallique incolore et de silice porté à son point de fusion afin de fabriquer du verre. Les différents oxydes incolores pouvant être mélangés à la silice sont les oxydes de plomb, de sodium, de potassium, de calcium,....
Historiquement, le fondant le plus utilisé est le fondant rocaille, verre fusible composé de silicates de plomb. C'est le fondant qui semble permettre une meilleure résistance dans le temps, il offre aussi la possibilité de mélanger plusieurs grisailles entre elles.
Le fondant est fabriqué avec 75% d'oxyde de plomb et 25% de silice. Le verre en fusion ainsi obtenu est déposé dans de l'eau froide où il explose en petits morceaux. Ceux-ci sont ensuite broyés afin d'obtenir une fine poudre.

2. les pigments
Ils donnent à la grisaille sa coloration par transparence et par réflexion. Ce sont des oxydes métalliques calcinés à de très hautes températures variant de 630° à 1200°C en fonction des composants et des couleurs à obtenir. Pour créer certaines couleurs ou pour stabiliser certains oxydes on peut les mélanger entre eux.

Oxydes métalliques Couleurs selon le degré de calcination
Sulfate de fer Fe O3 650° rouge orangé ; 710° rouge violet
Oxyde fer Fe3 O4 Noir ordinaire
Oxyde de zinc + oxyde de fer hydraté 850° brun jaune
Aluminate de cobalt Bleu
Oxyde de cobalt + alumine Blanc
Oxyde de chrome + cobalt + alumine ou plomb Vert
Antimoniate de plomb
(minium de plomb + oxyde d’antimoine)
Jaune ou sable
Oxyde d’étain Couleur laiteuse, opaline
Oxyde de cuivre Vert, rouge

3. le mélange des composants
La grisaille est une poudre obtenue à froid par le mélange et le broyage d'un fondant et d'un pigment. Après cuisson, la grisaille se présente comme une masse vitrifiée dans laquelle sont incluses des particules minérales ou métalliques (en suspension dans le fondant). Lors de la cuisson, les oxydes métalliques ou minéraux calcinés (pigments) sont enrobés dans le fondant : ils ne se dissolvent pas dans la masse vitreuse.
L'opacité de la grisaille s'explique par la température de cuisson de la peinture sur verre (650°) qui n'est pas suffisante pour dissoudre (faire fondre) les oxydes métalliques. Cette température est nécessaire pour permettre l'opacité de la grisaille, en effet le fondant, composé pour un tiers de silice, est fusible à basse température; Le fondant joue simplement le rôle d'un liant : il assure l'adhésion des pigments sur le verre.
Pour éviter une trop grande chute de valeur lors de la cuisson (à chaud le fondant redevient translucide), la charge en pigments doit être conséquente : La proportion varie entre 1/3 et 1/2 du produit fini selon la nature du pigment.

4. mode de fabrication du broyage et mélange des composants
Les composants sont broyés dans de l'alcool dans des jarres à galets en céramique (ou porcelaine) pendant 150 à 200 heures. Ce système de broyeur à alcool reproduit l'action de la mer : la grisaille est réduite en poudre par le frottement des galets qui s'entrechoquent grâce aux mouvements du récipient posé sur des rouleaux mobiles.
Le produit obtenu est mis à sécher à l'air pendant environ 4 à 5 jours.

Accueil   |   Contact   |   Liens   |   Remerciements   |   Hébergement   |   Informations légales   |   Info stained glass   |   Forum    23/04/2014 21:12:02 PCA