vitrail
vitrail
vitrail
Accueil  -  Contact  -  Liens  -  Glossaire du vitrail - Suivez Infovitrail sur Twitter  -   Suivez Infovitrail sur Facebook  -  
Décoration sur verre/
techniques de décoration
la peinture sur verre
les grisailles
les émaux
le jaune d'argent
sanguine, Jean Cousin
techniques de peinture
la cuisson des peintures
la gravure à l'acide
le sablage du verre
le verre givré
le thermoformage
le bombage du verre
le fusing
le bouchardage du verre
l'argenture sur verre
les fours
la sérigraphie
Fabrication du vitrail/
introduction au vitrail
la conception d'un vitrail
le calcul des surfaces
les mesures d'un vitrail
le tracé d'un vitrail
le calibrage d'un vitrail
la coupe d'un vitrail
le sertissage d'un vitrail
le plomb des vitraux
le soudage d'un vitrail
le masticage d'un vitrail
les vitreries
Verre /
l'Histoire du verre
l'état physique du verre
les propriétés du verre
la composition du verre
les colorants du verre
la fonte du verre
la fabrication du verre
les fours à pots
les fours à bassin
la recuisson du verre
températures de travail
les types de verre
la trempe du verre
les fibres de verre
Conservation vitraux/
altération des vitraux
altération vitraux médiévaux
vitraux de Reims en 1918
Architecture & vitrail/
les fonctions d'un vitrail
clôture de l’édifice
appellations d'un vitrail
repérage baies vitrail
numérotation vitrail
description de la baie
division de la baie
les armatures d'un vitrail
la pose d'un vitrail
la dépose d'un vitrail
Glossaire du vitrail/
A B C D E F G H I J K L
M N O P Q R S T U V
Infos du vitrail/
Annonces du vitrail
Ateliers de vitrail
Fournisseurs du vitrail
Evènements du vitrail
Publications du vitrail
Actualités du vitrail
0rganismes du vitrail
Associations du vitrail
Lieux d'exposition vitrail
Formations publiques
Formations hors France
Vitraux du monde
Galeries vitrail/
archives
 Le bouchardage du verre (ou verre éclaté)
Historique
Cette technique est aussi appelée « champlevage », de « champlever » (champ et enlever).
Le bouchardage est une technique ancienne utilisée par les tailleurs de pierre ou les sculpteurs pour dégrossir les parties saillantes d’une surface.
Leur outil appelé « boucharde » est un marteau muni d’une pointe. Les maçons utilisent également la boucharde, c’est alors un rouleau muni de pointes servant à gaufrer des surfaces de ciment ou de béton (création d’effets décoratifs).

Le premier verrier qui utilisa cette technique sur du verre se nomme Aristide Colotte (Baccarat 1885).
Il réalisa de 1926 à 1931 des vases en cristal massif incolores et soufflés dont le décor était gravé puis éclaté à l’aide d’un burin.

Définition
« Champlever » : creuser un champ (surface unie) dans lequel on souhaite tailler des motifs ou incruster des émaux.
Le bouchardage associe obligatoirement une technique de gravure. Celle-ci est nécessaire pour délimiter des zones de fragilité qui seront ensuite travaillées au burin.
Cette technique est dite de « taille directe ». Deux techniques de gravure au service du bouchardage : le sablage et la gravure à la roue.

Les étapes de réalisation
a) Préparation du sablage :
Le volume de verre est recouvert de papier gravure sur ses deux faces.
Les motifs décoratifs (formes) sont reportés sur une des surfaces encollées de papier gravure.
Chaque motif doit être cerné par un liseré de 2 mm de largeur. Les liserés (papier gravure) sont découpés et enlevés.
Le verrier réalise la gravure par sablage du liseré qui devient un sillon en creux de 2 mm de profondeur. Cette mesure permet des bouchardages d’une largeur n’excédant pas 2 cm.
Pour des surfaces plus larges, il est nécessaire d’utiliser des verres plus épais et d’augmenter la largeur et la profondeur des sillons.

b) le bouchardage :
Celui-ci peut être effectué sur des verres plats ou mis en forme (vase, coupes, plats,…).
Pour faciliter l’attaque du burin, les parties à éclater sont enduites de pétrole.
En prenant appui dans les sillons, on progresse autour des formes à évider en tapant à l’aide d’un marteau sur le burin. Le verre éclate en fragments conchoïdaux et révèle de multiples facettes captant la lumière.

Outillage
Papier gravure, gants de protection, cabine de sablage, marteau, burin en acier trempé (boucharde), lunettes de protection, pinceaux, térébenthine, pétrole, huile de lin, vernis marin incolore, meule de taille (diamantée), meule de taille (alumine cristallisée et carbure de silicium, carborundum).



Accueil   |   Contact   |   Liens   |   Remerciements   |   Hébergement   |   Informations légales   |   Info stained glass   |   Forum    24/04/2014 17:21:28 PCA