vitrail
vitrail
vitrail
Accueil  -  Contact  -  Liens  -  Glossaire du vitrail - Suivez Infovitrail sur Twitter  -   Suivez Infovitrail sur Facebook  -  
Architecture & vitrail/
les fonctions d'un vitrail
clôture de l’édifice
appellations d'un vitrail
repérage baies vitrail
numérotation vitrail
description de la baie
division de la baie
les armatures d'un vitrail
la pose d'un vitrail
la dépose d'un vitrail
Fabrication du vitrail/
introduction au vitrail
la conception d'un vitrail
le calcul des surfaces
les mesures d'un vitrail
le tracé d'un vitrail
le calibrage d'un vitrail
la coupe d'un vitrail
le sertissage d'un vitrail
le plomb des vitraux
le soudage d'un vitrail
le masticage d'un vitrail
les vitreries
Décoration sur verre/
techniques de décoration
la peinture sur verre
les grisailles
les émaux
le jaune d'argent
sanguine, Jean Cousin
techniques de peinture
la cuisson des peintures
la gravure à l'acide
le sablage du verre
le verre givré
le thermoformage
le bombage du verre
le fusing
le bouchardage du verre
l'argenture sur verre
les fours
la sérigraphie
Verre /
l'Histoire du verre
l'état physique du verre
les propriétés du verre
la composition du verre
les colorants du verre
la fonte du verre
la fabrication du verre
les fours à pots
les fours à bassin
la recuisson du verre
températures de travail
les types de verre
la trempe du verre
les fibres de verre
Conservation vitraux/
altération des vitraux
altération vitraux médiévaux
vitraux de Reims en 1918
Glossaire du vitrail/
A B C D E F G H I J K L
M N O P Q R S T U V
Infos du vitrail/
Annonces du vitrail
Ateliers de vitrail
Fournisseurs du vitrail
Evènements du vitrail
Publications du vitrail
Actualités du vitrail
0rganismes du vitrail
Associations du vitrail
Lieux d'exposition vitrail
Formations publiques
Formations hors France
Vitraux du monde
Galeries vitrail/
archives
 Les éléments descriptifs d'une baie
L'ouverture d'une baie dans un mur ne doit pas nuire à la solidité de l'architecture tout en étant munie d'une isolation. Cet espace est clôturé en étant vitré sur toute sa surface.

Le remplage :
un remplage Les baies les plus grandes ont été divisées par un assemblage de pierre appelé " remplage ". Ce procédé s'est développé dès l'architecture gothique qui a engendré des ouvertures de plus grandes tailles.
On distingue généralement la partie haute du remplage : le réseau ; et la partie basse où sont alignés les meneaux et les lancettes.
Les divisions obtenues par le remplage sont appelées « jours » ou « ajours ».

Les ajours de réseau :
Ils peuvent être de différentes formes suivant le style, l'époque et leur emplacement dans la composition ; exemple : le trèfle (trilobe), le quatre-feuilles (quadrilobe), la mouchette (ou goutte d'eau), le soufflet, les polylobes (à partir de cinq lobes), l'écoinçon.
La « rose » ou « rosace » constitue une ouverture circulaire de plus de 50 cm, souvent située au dessus des portails, elle peut comporter un réseau.
L'oculus est le jour circulaire situé au centre de la rosace.

Les lancettes :
Ce sont les jours situés entre les meneaux, elles sont elles-mêmes divisées par les barlotière qui permettent la pose des vitraux.

La baie vitrée peut être désignée par ce qu'elle représente. On distingue différents termes suivant le thème représenté dans la verrière. Voir aussi : Les appellations de la verrière



Accueil   |   Contact   |   Liens   |   Remerciements   |   Hébergement   |   Informations légales   |   Info stained glass   |   Forum    24/04/2014 02:20:47 PCA