vitrail
vitrail
vitrail
Accueil  -  Contact  -  Liens  -  Glossaire du vitrail - Suivez Infovitrail sur Twitter  -   Suivez Infovitrail sur Facebook  -  
Architecture & vitrail/
les fonctions d'un vitrail
clôture de l’édifice
appellations d'un vitrail
repérage baies vitrail
numérotation vitrail
description de la baie
division de la baie
les armatures d'un vitrail
la pose d'un vitrail
la dépose d'un vitrail
Fabrication du vitrail/
introduction au vitrail
la conception d'un vitrail
le calcul des surfaces
les mesures d'un vitrail
le tracé d'un vitrail
le calibrage d'un vitrail
la coupe d'un vitrail
le sertissage d'un vitrail
le plomb des vitraux
le soudage d'un vitrail
le masticage d'un vitrail
les vitreries
Décoration sur verre/
techniques de décoration
la peinture sur verre
les grisailles
les émaux
le jaune d'argent
sanguine, Jean Cousin
techniques de peinture
la cuisson des peintures
la gravure à l'acide
le sablage du verre
le verre givré
le thermoformage
le bombage du verre
le fusing
le bouchardage du verre
l'argenture sur verre
les fours
la sérigraphie
Verre /
l'Histoire du verre
l'état physique du verre
les propriétés du verre
la composition du verre
les colorants du verre
la fonte du verre
la fabrication du verre
les fours à pots
les fours à bassin
la recuisson du verre
températures de travail
les types de verre
la trempe du verre
les fibres de verre
Conservation vitraux/
altération des vitraux
altération vitraux médiévaux
vitraux de Reims en 1918
Glossaire du vitrail/
A B C D E F G H I J K L
M N O P Q R S T U V
Infos du vitrail/
Annonces du vitrail
Ateliers de vitrail
Fournisseurs du vitrail
Evènements du vitrail
Publications du vitrail
Actualités du vitrail
0rganismes du vitrail
Associations du vitrail
Lieux d'exposition vitrail
Formations publiques
Formations hors France
Vitraux du monde
Galeries vitrail/
archives
 Les appellations de la verrière
Le vitrail a accompagné l’architecture au fil son évolution dès l’apparition des fenêtres romanes puis des baies de plus grande envergure du style gothique.
Jusqu’au XVIème siècle, les bâtiments qui accueillent des vitraux sont principalement des édifices religieux.

Chaque vitrail montre les particularités techniques et iconographiques de son époque :
composition, coloration, techniques de peinture, thème abordé.
En fonction de ces particularités les verrières ont des appellations différentes.
Certaines peuvent être définies par plusieurs appellations : selon le style, la composition ou le sujet traité.
Certaines grandes catégories de verrières intègrent des appellations plus précises.
Enfin, certaines, ne rentrent pas dans ces catégories et portent des noms bien spécifiques.

D'après le livre de Nicole Blondel " LE VITRAIL, vocabulaire typologique et technique "

Verrière figurée (ou historiée) :
Verrière qui représente une ou plusieurs images figuratives qui peuvent être associées (personnages, animaux, végétaux, objets).
  • La verrière à grands personnages :
    Verrière figurée représentant de grands personnages isolés ou non.
  • La verrière typologique :
    Elle met en parallèle des figures du Nouveau Testament avec des figures de l'Ancien Testament.
  • La verrière légendaire :
    Elle met en relation différentes scènes, on l'appelle aussi verrière narrative (elle raconte une histoire).
  • La verrière hagiographique :
    Elle représente des scènes de la vie des Saints tout comme la verrière mariale représente des scènes de la vie de la Vierge Marie.
Verrière géométrique :
Verrière constituée de motifs géométriques simples ou complexes.
La verrière cistercienne est une verrière géométrique constituée le plus souvent de verre incolore suivant un motif d'entrelacs.

Verrière abstraite :
Verrière du XXème siècle dont la composition représente un motif abstrait (non figuratif).

Verrière ornementale :
Verrière décorée de motifs géométriques ou végétaux.
Elle est assemblée le plus souvent de façon géométrique.
Lorsqu'elle est constituée de verre incolore peint à la grisaille, elle est aussi appelée verrière ornementale en grisaille. Elle peut comporter des rehauts et du jaune d'argent.

Verrière mixte :
Verrière qui combine en juxtaposant ou en superposant des parties figuratives et des parties ornementales ou géométriques.

Verrière héraldique :
Verrière dont l'ornement principal ou unique est constitué d'armoiries (blasons) incluses ou non dans une vitrerie.

Verrière archéologique :
Verrière du XIXème ou du XXème siècle qui reprend des motifs décoratifs du XIIème au XVIème.

Verrière-tableau :
Verrière figurée du XIXème dont la composition oublie les contraintes liées aux divisions métalliques et devient similaire à celle d'un tableau.



Accueil   |   Contact   |   Liens   |   Remerciements   |   Hébergement   |   Informations légales   |   Info stained glass   |   Forum    16/04/2014 09:36:21 PCA